bpl

Eiffage Concessions refinance la dette bancaire de la LGV Bretagne-Pays de la Loire

Branche Concessions

13020 vues

Eiffage Concessions a signé, le 14 décembre 2017, le premier refinancement d’un projet ferroviaire en France.

Cette nouvelle opération a pour objet de refinancer la tranche projet d’un montant de 222 millions d’euros. Ce refinancement a été réalisé avec 8 des 12 banques partenaires.
Le 28 juillet 2011, Eiffage levait auprès de 12 banques commerciales et de 2 banques institutionnelles, la Banque européenne d’Investissement (BEI) et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), une dette de plus d’un milliard d’euro pour la réalisation de la LGV BPL. 

Rappelons qu’Eiffage Rail Express a assuré le financement, la conception, la construction de la LGV Bretagne – Pays de la Loire. Après la mise à disposition de la ligne à SNCF Réseau, le 15 mai 2017, Eiffage Rail Express, via sa filiale OPERE, a en charge l’entretien et la maintenance de l’infrastructure pendant toute la durée de la concession qui prendra fin à l’été 2036.

Avec cette signature, c’est un nouvel événement marquant pour le Groupe à la date emblématique du 14 décembre. Elle intervient en effet 16 ans jour pour jour, après la pose de la première pierre du viaduc de Millau, 13 ans après son inauguration par le président de la République, 12 ans après avoir remporté la privatisation d'APRR, 9 ans après l’inauguration de l’autoroute A41 Annecy Genève , 7 ans après l’inauguration de l’autoroute A65 Pau-Langon et de la LGV Perpignan-Figueras.

Lire le communiqué de presse