app-bionique

Premier retour d’expérience du gant bionique chez Eiffage

Branche Infrastructures

8727 vues

Après des tests réalisés au cours du second semestre 2017, un nouveau prototype a été conçu : ajout de capteurs, augmentation de la force développée par le gant, rapidité du temps de réaction des articulations synthétiques, ergonomie… Ce nouveau gant, baptisé Ironhand®, est maintenant expérimenté depuis quelques mois en situation réelle de travail.

"Des compagnons volontaires l’ont testé dans des métiers très différents du groupe, pour l’enrobage de voiries, des travaux de génie civil et de métallurgie. Les résultats sont très positifs tant en termes de performance que de polyvalence puisque le gant peut être utilisé sur n'importe quel poste de travail." 
Erick Lemonnier, directeur prévention - branche Infrastructures 

L’expérience est en cours d’analyse, cependant les premiers résultats sont spectaculaires avec une réduction de 25 à 82 % des efforts produits par la main de l’opérateur, selon le travail effectué.  

La recherche continue pour consolider l’analyse des résultats et pour concevoir un nouvel équipement qui pourrait compenser les efforts du bras complet 

Rappelons que dans le cadre de ce projet, Eiffage a signé en 2017 un contrat de partenariat avec Bioservo Technologies pour développer un gant robotisé qui puisse convenir à l’environnement exigeant du BTP. Ce gant initialement conçu il y a quelques années pour le domaine médical, a depuis été utilisé par les astronautes de la Nasa. Il est capable d’amplifier la force naturelle de la main pour faciliter les tâches quotidiennes.