12062017-Djibouti

Eiffage Génie Civil va construire une usine de dessalement à Djibouti

Branche Infrastructures

8550 vues

La signature du contrat relatif au projet PEPER (Production d'eau potable par dessalement et énergie renouvelable) de Djibouti s’est déroulée le 24 mai dernier.

 
 

L’usine, financée par l’Union Européenne, sera construite à Doraleh. Elle contribuera à l'indépendance hydrique du pays et assurera la production d'une eau saine à un prix raisonnable pour les Djiboutiens.

Le projet, réalisé en groupement avec Tedagua, spécialiste espagnol du traitement des eaux, comprend une unité de dessalement d’une capacité de traitement de 22 500 m³/jour ainsi qu’un ensemble d’ouvrages garantissant une capacité totale de production de 45 000 m³/jour. Un réservoir de 5 000 m³ et une conduite de diamètre 700 mm de 8,5 km de long viennent compléter l’opération, notamment pour connecter l’usine au réseau de distribution d’eau potable de la ville.

Les travaux, qui débuteront cette année, dureront 3 ans. Ils seront suivis d’une période d'exploitation par le groupement de 5 ans.

La cérémonie de signature a réuni le ministre de l'Économie et des Finances chargé de l'Industrie, Ilyas Moussa Dawaleh, le ministre de l'Agriculture, de l’Eau, de la Pêche, de l’Élevage et des Ressources Halieutiques, Mohamed Ahmed Awaleh, le directeur général de la Coopération internationale et du Développement de l'Union Européenne, Stefano Manservisi, et l'ambassadeur de l'Union Européenne à Djibouti, Adam Kulach. Nicolas Sureau, directeur de la ligne produit Hydraulique / Environnement Grand international du pôle Projets intégrés et internationaux, y représentait Eiffage.