11092017-Eglise-Nianing

Eiffage Sénégal construit une église à Nianing et en réhabilite une à Carabane

Branche Infrastructures

11728 vues

Eiffage Sénégal construit actuellement pour l’archidiocèse de Dakar l’église Sainte Épiphanie à Nianing, au sud de la capitale. Un projet financé par l’association Enfance et Nature.
 

Afin de faire écho à la particularité régionale de la « côte aux coquillages » qui borde Nianing, l’architecte s’est inspiré d’un cambium, coquillage en forme de spirale, très répandu sur le littoral sénégalais. Cette forme a été « architecturée » selon les contraintes constructives du programme et selon une orientation bioclimatique optimale. Au nord-est souffle l’harmattan, un vent sec et chaud chargé de poussière, alors qu’à l’ouest ce sont les alizés, venus de la mer, qui apportent fraîcheur et humidité.
Le volume élancé en spirale qui en résulte est composé en 3 types de voûtes : voûte surbaissée dite « en anse de panier » ; voûte pleine cintre, qui correspond à un demi-cercle ; voûte d’ogives, qui s’élance en ellipse. Le clocher, qui culmine à près de 40 m sous une croix métallique de 8 m, joue, quant à lui, à la fois un rôle de signal et de cheminée de ventilation.
Le projet, qui favorise l’utilisation de matériaux produits localement, s’étend sur une surface de 455 m² hors caniveau et dallages extérieurs. Il se compose de 5 voûtes successives et du clocher, l’ensemble fondé sur micropieux avec longrines et dalle portée.
La première double voûte, surbaissée et biaise, d’une largeur moyenne de 18,50 m pour une hauteur de 7,60 m, est constituée de 3 arches principales transversales en béton et de 4 arches croisées en son centre. Viennent ensuite 4 voûtes d’ogives, dont les dimensions varient de 4 m à 15 m en largeur et de 10 m à 20 m en hauteur. La dernière voûte, enfin, abrite le clocher, accessible par un escalier hélicoïdal.
La difficulté de ce chantier réside dans la réalisation des coffrages. La diversité des formes à réaliser ne permettant pas d’industrialiser le process, un coffrage spécifique a dû être réalisé pour chaque voûte.
Au total 60 collaborateurs d’Eiffage travaillent en permanence sur ce projet dont l’avancement est estimé à 80 %. L’inauguration est programmée début janvier 2018.
Parallèlement, sur l’île historique de Carabane, les équipes d’Eiffage Sénégal ont réhabilité en 6 mois une église datant de 1885.
Les travaux ont été réalisés pour le compte de l’État sénégalais dans le cadre du programme de réhabilitation des lieux de culte et des lieux de mémoire historiques auxquels les populations locales sont fortement attachées.
Le chantier a reçu le 24 août dernier la visite du ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye qui a remercié nos équipes pour la qualité de leur travail.
L’inauguration de cet édifice religieux est prévue en février 2018.